15/10/2004

this is the end ...

Voila,. je suis à la fin de ce blog, j'aurai pu continuer comme cela jusqu'a la saint glin glin, mais a quoi bon.. Hein a quoi bon ? ... hein ? A quoi cela sert...
Malgré tout ça , je l'aime encore, a m'en rendre malade, a me couper de tout et de tous, a oublier tout ce que les gens aimer bien chez moi, ma joie de vivre, mon humour décapant, ma façon de voir la vie et de croire au lendemain. Tout ceci elle me la enlevé, d'un seul coup. ses dernières semaines je me battais pour elle, je vivais pour elle, j'écrivais pour elle.
Elle , elle n'est plus la, alors a quoi bon. A quoi bon tout ceci, a quoi bon écrire, a quoi bon dire a tout le monde que je l'aime, si elle ne ma jamais aimé,, ou alors si peu. En tout cas pas assez pour continuer. A quoi bon jouer encore cette comédie.
L'amour c'est une belle arnaque, le net également alors imaginez les deux réunis.
 
Non vraiment c’était couru d'avance, ça ne pouvait pas aller bien loin.
J’aurais voulu "partir" avec le souvenir au minimum d'un souvenir , mais je n'aurai même pas le luxe d'avoir ce souvenir la.
Je n'étais qu'un « passant » alors a  quoi bon.
J’ai la trentaine passé et je me suis fait baisé comme un débutant

 

 

J'ai été peut être vachement réceptif a tout ça, car a l'époque ma situation sentimentale n'était pas au top, et avec ma compagne, on venait de se séparer car, il n’y avait plus de sentiments l'un pour l'autre.
 
J'étais peut être un peu trop " open" a tout ça, donc j'ai foncé, je n'ai pas vu tout les pièges, toute les personnes qui me disaient c'était une arnaque. Je pensais connement, que j'aurai été différent pour elle,  qu'elle aurait changé pour moi.
Oui elle a en effet changé, changé d'avis, sur ce point la je ne m'étais pas. Mais elle a changé par rapport à moi.
En un mois je n'ai eu aucune explications , pourtant j'aurai aimé tout entendre au lieu de ce silence. tout :
eric , bonjour ok bon on c'est bien amusé ok c'était cool 5 minutes mais bon c'est terminé, affaire suivante .
Ou bien :
Salut boulet, je me suis bien payé ta tête, mais franchement, comment a tu crus une seule seconde que je pouvais tomber amoureuse d'un tas de merde comme toi, non mais réveille toi un peu, je me suis foutu de ta gueule de a A z alors lache l'affaire y a rien à gratter.
Ou bien :
eric pardon, mais on est trop loin l'un de l'autre, ça ne pourra pas marcher, c'était bien mais c'est pas possible. On y a cru tout les deux, mais c'est finit ça ne pourra jamais marcher.
Ou bien :
eric je te téléphone pour te dire qu'en disant que j'avais changé d'avis sur toi ben en fait je me trompais, je disais une énorme connerie, et maintenant je ne sais plus comment me faire pardonner
ou bien :
Eric, salut, tu sais en ce moment je traverse une période très dure, des changements importants dans ma vie qui me perturbe. Si tu m'aime ne m'oublie pas,  soit patient et attends moi je reviendrai
ou bien :
eric pardonne moi, je t'aime rejoins-moi tout de suite .
 
J’aurai été prêt a tout entendre pour pouvoir rebondir enfin faire mon deuil, et aller de l'avant, même pas a cela j'ai eu droit. Quel crédule je suis . Je fus ..
 
Mais mort de rire , j'en ai marre d'être crédule comme cela, elle a agit comme ça point final elle a changé d’avis ! point final vous vous rendez poas compte comme ca peut faire mal de prendre cela dans la gueule a bout portant.

Donc a quoi cela sert ? A quoi cela sert de me torturer, d'appeler la mort de mes vœux, de ne faire que survivre , alors que ce n'était qu'une farce, qu'un jeu, qu'une chasse a cour . Mort de rire oui c'est bien le mot CHASSE A COUR.
Hein cela sert a quoi, sinon a ne pas l'oublier, a continuer a l'aimer et peut être même inconsciemment l'attendre . oui car malgré tout même si elle s’en fout, le t’attendrai jusqu'à mon dernier souffle. Il ya peu etre d’autre fille sur terre , je suis tout a fait d’accord, mais pour moi cetait elle et personne d’autre.
Non ça ne sert a rien.. Rien de rien.. C’était comme dans le film soldat Ryan :  FOUPOUDAV
foutu pourri d'avance. Comme ce blog, comme moi comme ma vie quoi ....
Si  vous croisez virginie, un jour dites lui que je l'aimais, et que je l'aimerai encore dans cette vie ou dans une autre. Même si elle ma anéanti ...

 

Ne la juger pas trop severement, tout n’est pas de sa faute, et je ne la blame pas de tout mes maux, elle compte enormement encore a mes yeux, donc ne la jugez pas severement.Elle est malgré tout cela encore trez chere a mon cœur, si je garde sa photo en permanence sur moi  ce n’est pas sans raison. Si j’avais accepté un travail sur la région parisienne ce n’etait pas sans raisons, c’etait pour me rapprocher d’elle. Dans un fou espoir de la voir, d’etre a coté d’elle juste a coté au cas ou, prêt, dans l ‘attente d’un mot, d’un geste. Ben voui il doit me manqué une case non ? je dois pas etre tres bien dans ma tete vous direz vous, mais bon je l’aime.


Je lui ai laissé un texto l'autre jour a la suite duquel, elle ma téléphonait, je n'ai pas décroché car j'étais vraiment trop mal pour lui parlé
sa voix était toujours aussi magnifique , chaude bandante.
Elle avait une voix , soit plus douce, soit plus embêté, soit plus gêné, soit plus sincère. Ce n'était plus la même voix sèche et froide que ces deux derniers messages. Elle ma dit qu'elle avait 5 minutes, qu'elle allait bien et qu'elle espérait que moi aussi, qu'elle venait prendre de mes nouvelles, et qu'elle rappellerait demain. Demain est venu, et pas de coup de fil. Cela aurait pu peut être éviter que ... je mette fin a tout ceci pour de bon, mais bon elle n'a pas rappeler.

 

La première fois elle la fait (peut etre) , par pitié, ou par politesse, ou par jeu . La seconde fois aurait pu être celle de l'envie de le faire réellement, l'envie de m'entendre de voir vraiment comment j'allais, mais elle ne la pas fait.
C’est logique, évident, couru d'avance encore un fois ...
pauvre naze... Alors a quoi cela sert de poursuivre, ce blog, cette vie, cette mascarade.

Je suis désolé de certainement dire des conneries, mais comme je ne sais rien, je parle je parle et je parle encore.

 

Certains m’on conseillé d’aller carement la cherché, aurai-je du ? de l’oublier ? pas possible !  de ressortir avec mon ex qui n’attends que cela ? la pitié non merci,  c’est pas mon genre.

Donc si un jour , en passant par l’oise ou par lille ; vous croisez,  un ange avec les yeux clair, grande chatain, avec les cheuveux frisée, et un sourire a faire tombé, et qui de plus reponds au doux nom de viriginie, ben dite lui que tout en bas de la carte de France , il y avait un homme, qui etait dingue d’elle, fou d’amour pour elle, et que tout ce qui comptais pour lui c’est de la rendre heureuse, l’aimer et etre aimer d’elle.

Voilà, c’etait son but, c’etait certainement une mission impossible
 
En tout cas avant de partir, je voudrais dire un grand merci a dalie, miss, tinolie, Marianne, Anna, mallory ,J, et tout les autres, merci d'avoir tenter de me soutenir durant toute ces semaines. Je vous embrasse très fort même si je ne vous connais pas irl. en espérant que vous ne garderez pas trop un mauvais souvenir de moi ....

Pour moi mon blog s’arrete la, ma vie également

Y a quelques jours c’était un appel au secours plus qu’autre chose, cette fois ci c’est mûrement réfléchi, je sais pertinemment ce que je fais et cette fois ci, ça sera la bonne..

 

C’est mort boite

..so long dude, abandon all Hope...


21:11 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (39) |  Facebook |

octobre .....

Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine

Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes

Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu'Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux

Devant le monde qui s'incline
Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris aux antennes
Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.

18:39 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

le bilan depuis un mois

le bilan ? deux trois nuits sans cauchemards seulement, deux trois nuit aussi a vraiment dormir, 10 kilos en moins, 4 jours sans vraiment pleuré ( depuis peu ca), des extas pris en nombre qui aurait pu ... , un sourire par si par la, une survie de tout les instant, un trou, un vide, un sentiment de froid permanent, une abstinence sans faille qui me ronge, un manque, des regards qui font mal, un retrait volontaire de tout sortie, de tout et de tous,
 
Un sentiment qui me ronge, qui est la, qui ne veux pas partir. Ce n'est pas que je ne veux pas, mais je ne peux pas. je fais semblant devant les autres, comme si tout allais bien, genre eric ca va ? t'es sur wouai wouai, au fait t'a vu l'om jour contre le psg en coupe de la ligue ....
on ma conseillé de voir un psy ce matin , pour voir si elle pouvait m'aider, je me suis posé sur son canapé, ca commencé bien elle avait le même parfum qu'elle...
elle ma dis je vous écoute de quoi vous voulez parlé,
je me suis levé, je l'ai regardé, et j'ai dis, vous pouvez rien faire pour moi, elle ma répondu peut etre que si apres tout, essayer au moins, je lui est répondu en refermant la porte : oui alors rendez moi amnésique et faite moi oublier ces dernieres semaines, faite moi oublier son visage, sa voix, tout ca, faite moi oublier que je l'aime toujours, et que j'en creve.....

14:29 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

de palmas regarde moi bien en face

Rien, rien ne doit jamais
Te forcer à rester
Ne fuis pas la vérité
Non, ne change jamais
L'amour en amitié
Viens je vais t'aider

Regarde-moi bien en face
Il faut que tu t'y fasses
Regarde-moi bien en face
tu vois tu ne m'aimes plus

Personne, personne ne t'en veut
Ça fait partie du jeu, tu sais
Je saurai faire semblant
D'être , d'être fort
Blasé, indifférent
Fais ce que tu dois
Je suis prêt, vas-y je sers les dents

Regarde-moi bien en face
Il faut que tu t'y fasses
Regarde-moi bien en face
tu vois tu ne m'aimes plus

11:46 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

la suite (11) et la fin ..........

le lendemain elle ma appellé on est encore resté lontemps au téléphone, rine n'avait changé, elle me disait se languir la prochaine rencontre. qu'elle etait dingue de moi bla bla bla bla quoi.
le week end suivant devait etre chargé pour elle, elle etait de mariage de son ami d'enfance, qu'elle devait préparé le texte qu'elle devait lire a l'église, qu'elle devait faire peter des pétards chez les parents la veille etc etc ( et si en fait c'etait le sien de mariage hein ? mort de rire ben voui finalement elle ma tellement menti que ...)
elle n'aurais donc pas forcement le temps de m'appeller ce week end, et puis voila quoi.
je l'ai eu au telephone le samedi chez son coiffeur ( c'est ce qu'elle ma dis) elle avait l'air géné, elle ne pouvais pas trop parlé ou ne voulais pas trop parlé. son dernier message tendre etait du 27 aout .
puis plus rien, rien , rien ...
Moi pendant ce temps la, je lui est envoyé un carte postale par jour avec un compte a rebour pour la prochaine rencontre et des mots d'amour, je lui est envoyé cette fameuse lettre, et plein de message tendre dans un premier temps, puis plus inquiet par la suite. 
Elle ma appellé une semaine apres dans l'apres midi d'un numero masqué , qu'elle etait en pleine galere depuis le temps, qu'elle n'avait plus l'acces au net a son travail, qu'au mariage en fait, des casseurs avaient piller plein de voiture, que la sienne avait morflé, qu'on lui avait pris tout ces papiers, son portable, son chéquier tout quoi, que si elle ne m'appellais pas fallait pas me faire du soucis etc etc , puis ca a coupé d'un seul coup ( mauvaise ligne ou c'est elle qui a coupé ?).
Apres plus de nouvelle encore , jusqu'a ce fameux mail du 12 septembre, et deux autres messages sur le répondeur me disant que c'etait pas la peine de lui poser des questions que c'etait comme ca et puis c'est tout, qu'elle avait changé d'avis et puis voila quoi ....
, comme un kleenex direction poubelle, au suivant.fin de l'histoire.
J'ai bien essayé de savoir, je lui est laissé des tonnes de messages en pleurs et tout ca, mais rien n'ya a fait...
 
Depuis j'ai essayé de lui laisser des messages annodin histoire de ne pas lui prendre trop la tete, des textos banal genre : hello comment tu vas, je t'embrasse, de temps en temps une réponse, soit par envie, soit par obligation, soit par lassitude.
 
Voila apres vous savez le reste, j'ai tout écrit dessus ou presque. je ne vis plus depuis un mois , je survie simplement.
Cela ne fait que 4 ou 5 jours que je n'arrive plus a pleurer, j'ai l'impréssion d'etre vide. par contre le sentiment de mal etre que j'ai en moi est de plus en plus intense, fort, immense, present ....
 
On ma dis plusieurs fois déjà qu'elle avait tout préparé, tout planifié, tout prévu
Que le script de l'histoire etait déja ecrit jusqu"a la fin depuis le début.
Ce que j'ai appris plus tard, donne raison a tout ceci....
Fin de l'histoire, fin de mon histoire, du monde , de mon monde .....

09:12 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/10/2004

ouais minable ...

C'est clair c'est minable un mec qui aime comma ca, un mec qui fait plus de 2000 bornes dans le week end, juste pour passer une seule journée avec toi ( quitte a ete completement crevé par le voyage). C'est minable un mec amoureux, c'est minable un mec qui est pret a remettre sa vie entre tes mains, c'est minable qui passe sa nuit a te regarder dormir, c'est minable qui ne veut pas te quitter des yeux , même si j'ai faillit me noyer dedans. C'est minable un mec qui ne t'oblige pas a coucher dans la premiere heure, même si il en meurt d'envie. C'est minable un mec pret a tout plaquer sur un seul mot de ta part pour te suivre. C'est minable un mec qui s'emeut de te combler et de te voir gemir, te cambrer, avoir le souffle court. C'est minable un mec qui appelle la mort de ces voeux, et qui la regarde en face, depuis que tu la plaqué. C 'est minable c'est vrai minable d'aimer de la sorte plus que sa vie. C'est minable un mec qui te laisse des messages sur ton répondeur pendant 15 jours sans réponse de ta part. C'est minable un mec qui n'a pas peur de montrer ces sentiments, minable un mec qui ecrit un blog avec ca. Un mec qui ne quitte plus ta photo, qui ecoute tes messages, et lis tes texto toute la journée car il ne lui reste plus que cela. C'est minable c'ets vrai je le reconnais, je suis minable. tu a certainement bien fait de virer un mec comme moi avec un mail de 4 lignes. je ne mérite pas mieux, c'ets minable d'etre aveugle a ce point. Désolé de t'avoir fait perdre ton temps, tu méritais mieux, c'est minable de croire au mectoub, de croire a l'amour, de croire que j'aurais pu etre aimer, charmant, pu etre important dans ton coeur dans ta vie, dans tes yeux. C'est minable de croire au pere noel, de croire encore en toi, malgré tout ....

09:36 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

premonition musicale ....

durant ce fameux séjour, sur les ondes en voiture, a la radio dans la chambre d'hotel, en boucle tout le temps, usher let it burn, hoobastank the reason, eamon fuck it et tout ce qui passe en ce moment ...
Les chansons et leur oracle le craient a tu tête dégage ! t'es viré ,. mais moi je ne le savais pas encore. A present elle passe en boucle sur chaque radio que j''écoute. C'etait courru d'avance , il ne manquais plus qu'eminen et loose your self ...
qu'el minable ....

09:00 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mon coeur a nu ..

dans le train de retour j'etait tres mal,
des que je suis arrivé a marseille un gros coup de cafard ma fait fondre en larmes comme un gamin...
Le lendemain au travail elle ma appellé , toujours aussi tendre,me disant qu'il n'y avait plus que 29 jours qui nous séparait , que cela passerai tres vite, qu'elle etait dingue de moi qu'elle m'aimais tres fort etc etc ...
De retour a mon domicile, j'ai ecrit la lettre qui va suivre et je lui ai envoyé .. jugez plutot ...


 

 

Virginie mon ange, 

 

Tu sais mon cœur cela fait longtemps que je voulais t’écrire une lettre pour mettre à plat tout un tas de chose, et notamment en ce qui concerne ce que je ressens pour toi. Cela fait quelques jours que j’essaye de trouver une tournure a cette lettre, pour qu’en la lisant, elle te transporte autant que je le suis à l’écrire, mais c’est assez dur de trouver les mots qui vont bien. ( ne te moque pas si je suis maladroit)

 

         Depuis que t’es rentrée dans ma vie par hasard, virginie tu as tout chamboulé dans, Depuis, tu es le centre de mon monde. Si cela a été aussi vite entre nous, même si je ne le sais que maintenant, c’est que j’étais prêt. Prêt a quoi ? Ben a re-tomber amoureux, à goûter à ce sentiment qui balaye tout sur son passage, et qui fait se sentir important, heureux, aimé,  vivant.

 

Avec toi je ressens tout ça, et bien plus encore. Quand j’ai fait ta connaissance, Cela faisait depuis quelques semaines, que je sentais qu’il me manquait un truc. Cela faisait quelques mois qu’au fond de moi, quelques chose n’allais pas !

 

Au début je mettais cela sur le compte de mon état général, de ma fatigue, de ma situation financière et professionnelle qui n’était pas très top. Je ne savais pas trop ce qui n’allait pas ma vie, moi ? Je n’en savais rien. La seule chose que je savais, c’est qu’il se passait un truc ! Quoi donc ? J’étais bien incapable de le dire, mais c’était la, et bien la. C’était la, ce sentiment ne faisait que grandir, grandir et grandir encore ! Mais qu’est ce que c’était au juste ? . Ben je n'en savais rien.

 

Au niveau santé ? Ça va de mieux en mieux même je dirais, au niveau travail ? C’est la même chose ( un vrai cdi ! Comme ça fait du bien) Au niveau amour ? Cela faisait longtemps que je ne me sentais plus transporté comme je le suis aujourd’hui. J’en avais grandement besoin, et tu es arrivé. Là, présente, prête à prendre  une place dans mon cœur, dans mon être, dans mon âme, laissé à l’abandon par le temps la vie et les servitudes. Et cette place tu la prise, sans que je t’offre de résistance, car je savais inconsciemment que c’était toi, toi, toi, toi  et encore toi.

 

En fait je me suis aperçu d’un truc, je peux bien te le dire maintenant, je suis tombé amoureux des que tu ma envoyé ta photo. Des que je t’ai vu j’ai eu un choc, c’est pour cela que ça ma fait drôle quand tu parlais de coup de foudre sur Internet, car c’est l’effet que cela ma fais..  Déjà lorsque je suis partie en Italie, je sentais que quelques chose était en train de passer, avec les textos que je t’ai envoyé je pense vu tes réponses que toi aussi.

Je peux pas te dire exactement ce que cela ma fait a pars un wouaaaawww, puis après on s’est parlé au téléphone, les textos, j’ai appris à te connaître et la ça a été «  pire » encore pire. Que dis je, encore meilleur! .

 

Virginie, tu es vraiment la femme de ma vie, de toute ma vie, celle pour laquelle je suis venu au monde, celle avec qui je me vois aller très loin dans la vie. Je t’aime comme j’ai JAMAIS aimé personne d’autres..

Tu me transporte, avec toi je suis bien, tu me fais rire, me rempli de tout ce genre de sentiment qui rende un homme heureux. Je ne conçois pas ma vie sans toi, sans ta voix, sans tes bras, sans ton sourire, sans tes yeux,  sans ton corps. Sans rien de tout ce qui est TOI ! . Je veux voir la vie a travers tes yeux, je veux des enfants de toi, je veux vieillir à tes cotés, je veux être heureux, grâce, avec et pour toi.

Je te veux, je te veux, Je te veux, je te veux, Je te veux, je te veux,  toi toute entière a moi, toute ma vie, toute notre vie. Je t’aime je t’aime, je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime, je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime, je t’aime je t’aime..

Depuis que je te connais, que je t’aime je ne suis plus le même, de te rencontrer c’est vraiment la meilleure chose qui me soit arrivé dans ma vie jusqu’a  ce jour. Et puis je t’ai enfin vu, enfin..

 

Tu sais c’était très important pour moi de faire le premier pas et de venir te voir en premier. Pourquoi ? Ben je ne saurais pas très bien te l’expliqué mais je le ressentais comme ça, et je te prie de croire que j’ai fait des pieds et des mains pour pouvoir me libérer, même juste  une heure, juste pour te voir, et pour en savoir plus Cela représentais et représente encore beaucoup de choses.

 

Ce trajet en train et le temps que je t’ai attendu à été la période la plus longue de toute ma vie. Je suis passé par toute les émotions en passant à l’instant ! .

Cet instant ou je se verrai pour la première fois. Et il arriva ! Enfin !

Certes il a été différents de ce que j’imaginais ou bien que j’attendais, mais après j’ai bien compris pourquoi, et  cela ma rassuré. Mais je n’ai eu qu’a regardé ton sourire, tes yeux quand je t’ai regardé dans les premières secondes pour me rendre compte de plein de choses. Quand tu ma aperçu, j’ai vu ton visage changé, s’éclairé, sourire devenir rouge. J’avais le cœur a 30000. Sur le moment ton accueil ma un peu refroidi et je me suis dis : Il y a un truc qui ne vas pas, puis après tes explications le lendemain, et tout ce qui a eu avant, ma bien fait comprendre que je me trompais.

Si je t’ai autant dévoré des yeux, autant regardé, autant de choses, c’était pour être sur. Sur de quoi ? Sur que je ne rêvais pas, sur que c’était TOI ! , Sur que tu m’aimais, sur de ne pas vivre un rêve, et peur d’un réveil brutal.

 

J’ai vécu un rêve c’est vrai pendant ce «  week end » Si un endroit sur terre que l’on peut qualifier de paradis, ben je suis fier et heureux d’y avoir été avec toi….

 

C’est pour cela que le départ et le retour a été si dur pour moi, j’avais pas envie de redescendre de mon paradis, de quitter mon ange de douceur et d’amour, pas envie de te quitter, pas envie de revenir à ma si triste réalité loin de toi. C’est clair, c’est vrai que j’ai pleuré en te quittant sur le quai de la gare, c’est clair que j’était pas bien dans le train, c’est évident que la nuit suivante et le lendemain, je n’avais pas le moral du tout et que j’ai pleuré.

Mais c’était des larmes a la fois de joie de bonheur et de tristesse

Mais aujourd’hui cela va nettement mieux, c’est vrai j’ai encore du vague a l’âme, en attendant notre prochaine rencontre.

Ce que je retiens de notre rencontre ? que du bonheur, sur la tête des canards que du bonheur 

Tout le plait chez toi ! Tout ! Quoi donc ? Tout !

Ta façon de parler, ta façon de marcher, de rire, de fumer, de dormir, de me tenir par la main, par la taille, de te blottir dans mes bras, tout ça et beaucoup d’autres choses encore.

 

Tes yeux : j’avais l’impression de me noyer dedans en te regardant, ton regard changé quand il croisé le mien, et ça me transporté de bonheur. Ta façon de me regarder quand je ne le faisais pas, ta façon de baisser les yeux quand je soutenais ton regard, ta façon de me dire je t’aime avec.

 Ta voix si chaude et réconfortante, ta voix quand tu me disais je t’aime, ta voix quand tu gémissait pendant que ….

Ta façon d’être, en général, ta douceur , ta façon de rougir pour un rien, ta douceur, ton optimisme ( même s’il cache pas mal de choses) . Ta façon de me tenir par la taille pour par la main dans la rue,  ta douceur et ta timidité, tout ce qui font que tu est une personne douce, attachante, aimante, rare, exceptionnelle.

Je ne te «  bade » pas virginie je fais simplement un constat clair , et honnête de ce que j’aime chez toi, et de ce que j’ai pu apercevoir de toi.

Tout me plait chez toi ! Tout !

 La personne et son intellect. T’es une fille très intelligente volontaire, droite, mure, et honnête. Tu déborde de sentiments, de tout ce qui font que tu peux ( et tu  rends déjà ) un homme heureux et fiers d’être à tes cotés, de partagé ta vie, de vivre avec toi et de t’aimer et d’être aimer par toi… etc. etc. etc. etc. …

La personne et son physique.

Tu veux que je te dise ? Tu me correspond entièrement physiquement, je t’ai regardé sous toute les coutures ( enfin ce que t’a bien voulu me laisser voir) tout ton corps me plais. Tes yeux, ta bouche ( au fait t’embrasse super bien tu sais) ton cou, ta gorge, tes seins, ta croupe , tes mains. Tout ton corps me plait, me fait envie, me fait tant de choses…. Chaque centimètres de ta peau me fait envie, je ne peux plus me passer d’elle, de sa texture de sa saveur.

Tu sais , si je n’ai pas osé te toucher comme je l’aurais du, ce n’est pas par honte, mais plutôt pour respecter ta pudeur, et tes peurs toute nouvelles d’aller trop loin pour la première fois. Ton  corps ma tellement fait de l’effet que cela ma bloqué. Te voir gémir, te cambrer,  de voir tout ton corps réagir sous mes caresses ( et le reste) ma ému au plus haut point. Je me suis tellement senti flatté que cela a eu l’effet inverse. Le fait que tu hésite et refuse de t’abandonner complètement ma également perturbé, mais je ne t’en veux pas , car   je sais très bien que la prochaine fois sera encore plus extraordinaire…

 

Je suis vraiment accro a toi virginie, je ne sais pas si je pourrais tenir longtemps si  loin de toi, je te veux près de moi vite très vite , le plus rapidement possible. Ma grand-mère ma dis un jour, lorsque tu rencontrera la vraie femme de ta vie, tout ton corps te donnera le signal, que c’est elle , et personne d’autre. Ce signal je l’ai reçu au plus profond de moi, des que je t’ai vu, des que je t’ai touché, des que tu ma embrassé.

Ma main sur le feu, je suis prêt a jurer que c’est toi, et que je t’aimerai toute ma vie durant.

Je ne te promettrai jamais la lune, on a plus l’age pour cela, mais je peux te promettre que je ferais de mon mieux, pour tout les jours de ta vie te rendre heureuse.

Je rêve déjà de ma vie avec toi, de notre vie ensemble, descends me rejoindre vite , très vite , virginie je t’aime trop pour vivre loin de toi, plus longtemps.

Je vais avoir un peu du temps de libre, et si tu le veux bien je vais m’occuper de te trouver tout ce dont tu a besoin pour faire le voyage a Marseille, et y venir t’installer, je vais prendre les choses en mains, car la tu a besoin d’un coup de main , et je vais faire de mon mieux la aussi ….

On trouvera toujours une solution ne t’inquiète pas ( et dire que c’est moi qui ose dire cela…)

Je ne veux plus perdre plus de temps que nécessaire pour que tu me rejoigne, ou que je remonte te joindre.

L’amour déplace les montagnes paraît-il ? Donc chiche ? Hein ? Chiche mon amour ?

Je ferais tout ce qui faudra, pour t’accueillir comme tu le mérite ma petite reine.

 

Tu sais , tout ceci n’est pas si facile a écrire que cela mon amour, mais je devais le faire, cela me permet de me rendre compte de choses.

De me rendre compte, que je ne veux pas te rater, car tu est Ma chance , mon étoile, mon mectoub, et que je remuerai  ciel et terre pour te conquérir et te  conserver. Tout ceci je te le redirai face à face, je le redirai à ta famille quand il le faudra, car j’ai envie de crier au monde entier l’amour que je te porte virginie.

Tu est mon âme sœur, l’autre partie de mon cœur, la femme que j’attendais, qu’il me fallait, la seule l’unique.

Viens virginie, j’ai besoin de toi, hier, aujourd’hui demain toute la vie, viens viens , viens mon amour viens.

 

Je t’aime aujourd’hui encore plus qu’hier et bien moins que demain ……….

 

Eric …..

 

 

 






00:22 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

la suite (10) la rencontre enfin ....

 

Finalement, ce fameux jour arriva.

Je suis parti de Marseille, avec un stress monumental, plusieurs fois on s’est appelé, elle me répondait, t'inquiète pas ça va bien se passer, la seule chose dont j’ai peur c’est de te voir repartir, et si je ne repartais pas ? Non je t’ai déjà dis que si l’un de nous deux devait tout quitter pour rejoindre l’autre c’était moi et pas toi.

Le voyage ma paru interminable, Puis on annonce Lille Europe a la radio du train.

 

Je pose nerveusement mon sac sur le quai, j’allume tout aussi nerveusement ma 45 eme cigarette et je la cherche des yeux.

Je reçois un texto qui me dis qu’elle est en réunion et qu’elle aura du retard, donc je l’attends je la cherche je la guette. Je l’attends, elle m’appelle pour me dire de sortir de la gare, car elle ne trouve pas de place, pour se garer qu’elle fait le tour et me prends au passage. Je la cherche elle descends de voiture, et au téléphone elle me dis, ouiii je t’ai vu je suis derriere toi.

La je me tourne je fait une dizainne de pas et je l’aperçois.

Elle était un peu différente, de la photo que j’avais, mais dieu qu’elle est belle. Elle est la ! Enfin, elle me regarde avec un grand sourire, des yeux qui brille, je m’approche très original je lui dis, hé ben dis donc ça a été long, elle m’attrape par la chemise m’embrasse je lui rends également son baiser et puis on file vite, car elle a déjà 1 heure 15 de route a faire, pour rejoindre dunkerque.

Sur la route on a  peu parlé, on s’est bouffé des yeux, pris la main caressée ce qu’il y avait de «  disponible » mais bon fallait prendre la chambre d’hôtel avant 20 heures et on était grave à la bourre.

La route ne fut pas très longue, mais par contre, trouver son chemin dans la ville fut plus délicat, on a finalement trouvé l’hôtel a presque 22 heures.

On s’installe et on se tombe enfin dans les bras, enfin ….

De gros bisous de gros câlins, un apprentissage des mains des bras des lèvres l’un de  l’autre  etc. etc.… on va boire un verre , on se réfugie dans un bar, et on se parle on se touche on s’embrasse on apprends à se connaître ..

La soirée passe comme cela, un vrai apprentissage

 

[ **J’ai un peu de mal a écrire cet article car c’est celui qui me fait le plus mal , je cherche mes mots, et quand je les trouve il me font horriblement mal.**]

De retour a l’hôtel la soirée se passa très tendrement car on avait promis de rester sage tout du moins les premières heures ….

On a finit par s’endormir, enfin dormir c’est un bien grand mot, complètement lové dans les bras l’un de l’autre, a la regarder dormir, oui je n’ai pas dormi je la regardai dormir, a la regarder sourire pendant son sommeil, a l’écouté parler dans son sommeil et dire eric je t’aime, plusieurs fois même. Puis le matin avec le réveil collé l’un contre l’autre, la télé sur m6 clips.

Puis ce matin , ce matin la, ce matin , cette journée tout ça quoi …..

L’après midi sur la plage, sur les bancs a se faire des câlins , à s’embrasser à tout ça quoi, puis déjà le retour, putain de retour. On a pas mal parlé du prochain rencard…

Plein de câlins pleins de baisers pleins de tout ça, des au revoir sur le quai de la gare, des larmes dans mes yeux, j’ai cru voir la même chose dans les siens, puis le retour sur Marseille ….

 

[**J’abrége volontairement ce post car c’est le plus dur que j’ai eu à écrire jusqu'à maintenant .. Les mots sont trop dur a écrire, je préfère le stopper la.**]


00:13 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/10/2004

elle apaise ...

elle est passé ce matin sur msn, avec quelque mots bien senti, elle a réussi a m'apaiser un peu, merci a toi ... delphine




11:46 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

les jolies chose Marion Cottillard

Moi j'étais la fille de l'air, tu était la fille de joie, les demoiselles qui savaient y faire...je ne t'aime pas.Je te vomis et j'en suis fiere, toi la chienne à 6 pied sous terren t'a beau gémi je ne t'aime pas. Dans le palais fille de l'air, on refuse toutes les fille comme toi. Les jolies choses faudra t'y faire, dans ta tombe elle n'existe pas. Ces jolies choses des filles sans voix, quand on y touche on brûlent ses doigts. Elles sont sur toi et t'en reves, elles sont devant moi et j'en creve...dis moi est ce que c'est mieu en bas. En bas j'ai retrouvé le pere, en bas j'ai retrouvé la mere, on est tous rongé par les vers, je ne taime pas. Ta reussi et t'en ai fiere, mnt ta loccasion de te taire, tu peux partir, je ne t'aime pas. Dans les tombeaux des filles de joies, on rigole bien des filles comme toi. Les jolies choses nous on les danse, et nos jours gris valent bien tes transes. Les jolies choses des filles comme moi... Les jolies choses c'étaient nous deux, tout ce qu'on a fait c'était pour eux. Alors les monstres qu'on les creves, sous leur merdes yavait nos reves. Je mettrai de lor dans nos yeux, pour qu'on ai plus jamais peur d'eux. Leur jolie chose c'est la mort, nous on va rester en dehors.

00:04 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook |

11/10/2004

Seul le temps ...

je disais plus bas, que peut etre je ferais mon deuil,
c'est des conneries oui , comment je peux écrire cela sans le penser une seule secondes.
   Plus le temps passera, plus j'en serai malade. Malade qu'elle puisse déja aimé un autre ( même si je suis sur qu'elle ne ma jamais aimé, ou alors une seule minute), malade qu'elle sorte avec un autre,qu'elle l'embrasse , qu'il la touche , qu'il lui fasse l'amour. Cela me rends malade rien qu'a l'idée que quelqu'un d'autre la touche, qu'il pose ces mains sur elle.
rien n'y fera, je ne pourrais jamais l'oublier...
Jamais ....


23:31 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

elle est pourtant si belle ...

Des yeux a faire palir les mers des caraïbes, un sourire d'ange , une démarche féline, des seins et une croupe sublime, une odeur un parfum, que j'ai encore sur mon blouson, que j'ai encore l'impréssion d'avoir sur moi.
La moindre particule de son etre me manque, je t'ai dans la peau virginie.
Certains d'entre vous, pourrait croire que j'en fait trop, mais je m'en fous.
    Il ya une seule chose que je sais, en une journée et une nuit je l'ai aimé beaucoup plus que dans toute une vie.
Je ne souhaite a personne de vivre cela, car quand c'est finit , quand c'est terminé, on ne s'en releve pas, jamais...
Même avec le temps .

23:25 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

la suite (9) Mentir ....

Pour pouvoir monter la voir, mentir a mon travail , mentir sur les raisons de ma demande de congés, mentir et finir pour avoir gain de cause.
j'etait completement tout fous a l'idée de monter plus tot que prévu, tout fou a l'idée de la voir enfin, de la serrer dans mes bras, de l'enbrasser ....
 
Je lui ai passé un coup de fil en lui disant que javais un truc super urgent et tres important a lui dire tres vite.
elle rappelle dans les 10 minutes, et la je lui annonce que j'ai pu me liberer plus tot pour monter la voir enfin , elle a éclaté de joie au téléphone, ca faisait super plaisir et super chaud d'entendre sa réaction : c'est vrai ? tu me charie pas ? t'es sur ? on va enfin se voir etc etc etc.
j'ai eu l'impréssion sur le coup qu'elle etait heureuse ....
La semaine ou je lui ai annoncé ma venue et celle ou je suis monté la voir , a été la semaine la plus longue de toute ma vie.

22:24 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

a suite ...... (8) un appart !

un jour par texto je recoit ca :
Commence a me chercher un appart sur marseille pour me mois d'octobre, si jamais tu le trouve je viens de suite , comme ca il n'y aura plus 1200 kilometres qui nous sépare .....
puis ca été les conversation au tel, pour savoir dans quel quartier, les trucs du genre, jsute un petit studio juste pour etre pret de toi, se voir quand on en a envie, se faire des calins tout le temps, vivre ensemble etc etc etc ...
Même a cela j'ai eu droit ....
 
Mess pour dali , je comprends tout a fait ta petite histoire, mais la je vide mon sac , pour peut etre faire mon deuil. si j'y arrive


21:42 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

1 mois

aujourd'hui .... qu'elle est partie , qu'elle ma virée ave ce mail .....
un mois que que je suis sans vie, sans elle ....
combien de temps encore ....

bonjour eric

je ne sais pas quand tu aura se mail mais je nose pas te le dire en face enfin surtout par téléphone, mais toi et moi sa ne peut pas continuer oublie moi désoler de te le dire comme sa mais voila sé la vie je sais qe je te brise le coeur  DESOLERj'espere qe tu conprendra et que tu me pardonnera(j'espere) désoler,sa ne marchera pas entre nous et sé pour sa que je veut pas continuer avec toi

je t'embrasse DESOLER


05:35 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/10/2004

let it burn ...

je suis instalé sur mon lit, a penser a ecrire, a ecouté ce putain d'usher ( chanson qui passait au moment ou ...) enfin bref.
Physiquement je vais, on va dire que je suis sorti d'affaire pour le moment, Même si cela ma pas mal secouer. j'ai eu comme une grosse vague de douleur et je n'ai pas réfléchi. J'ai pris la premiere chose qui tranait. si javais réfléchit a mon geste , je ne serai certainement plus là.
Je ne suis pas encore pret pour cela, j'ai encore des choses a faire avant, Mdr même ca je rate, impréssionant non ? . donc je noirci ce blog, faute de mieux, Ce blog fil d'ariane qui me sert de guide , qui me rattache a la réalité a la ...
la la fin de la bobine de fil est proche. Et ensuite ? ensuite ! mectoub !
j'ai encore des trucs a faire, finir de payer les funerailles d'un etre cher que j'ai perdu dans la semaine, passer chez le notaire pour le testament, regler ces affaires, peut etre changer de ville et accepter un nouveau taff, j'ai un proposition pour bosser sur paris dans un aéroport. donc de tout quitter et de partir...
si j'accepte c'est dans le but inavoué de me rapprocher d'elle, car elle habite en picardie maintenant, mais bon pour ce a quoi cela sert de toute façon.
je ne sais pas de quoi demain sera fait, ni même si je le verrai ce demain ...

10:17 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

qu'est ce qui ne vas pas ...

chez moi ? j'en suis a me dire que j'ai tout les défauts de la terre.
Mon embonpoint ? j'ai une 20 aine de kilos de plus que ma taille, mais cela ne ma jamais gener dans aucun domaine, ca n'a jamais posé de problemes, (De plus elle etait au courant).
Cela ne ma jamais gener pour me " tordre" des filles over bonne, mon sens de l'humour ? au vu de nos éclats de rire et de tout le reste je ne me suis appercu de rien, Mon intelligence ? C'est clair que je suis con comme une bite, a la limitte ultra blonde même !.
Ma façon de parler, ma façon de marcher, de me fringuer, d'embrasser, de toucher une fille, le reste ? .... j'aurais du mettre moins de sentiments et plus de sexe comme je faisait avant, la au moins j'en serai moins malade aujourd'hui.
 
Je n'ose même plus me regarder dans une glace, je me rase pratiquement les yeux fermés, j'evite les endroits ou je pourais croiser mon image, mon reflet. j'envie les vampires qui n'en non pas.
le regard des gens me brule, let it burn let me burn .....
 

10:00 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

un jour de plus a vivre ...

sans toi , un jour de plus ou je me reveille et je me demande a quoi cela sert, je ne suis pas heureux sans toi, je ne suis pas vivant sans toi. Les regards des gens sur moi, me font mal, les rires des gosses sont autant de pluie acide qui me brule.
j'ai envie de tuer tout ces couples qui sont heureux qui se ballade mains dans la main qui s'embrasse , qui s'aime.
Comment faire sans toi, Commant faire sans réponses, sans raisons, sans savoir, comment faire pour faire le deuil de ma vie, le deuil de toi ..

09:50 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

je laisserai quoi ...

si je partai ? une vie heureuse ? une femme heureuse ? des enfants ? un maour qui me pleurerai ? une trace sur cette terre ? une famille ? rien de tout ca ! r.i.e.n

09:40 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

des gosses ? jamais !

jamais je n'aurai d'enfants , jamais !
Un enfant c'est le fruit d'un amour, la résutante d'une fusion entre deux personnes, le prolongement etrenel de leur amour, la confiance en l'autre et en l'avenir. Comment veut tu que je puisse croire en l'avenir, croire en l'autre , faire confiance a quelqu'un d'autre maintenant ! .
je n'aimerai plus apres elle, jamais plus.
je lui ai donné tout l'amour d'une vie , de toute ma vie. Il ne m'en reste plus.
Je ne t'emmenerai jamais aux urgences viriginie ( selon ton expression).
 
Un jour dans une conversation, elle ma dis : j'espere que tu m'enmera rapidement aux urgences , aux urgences ? enfin je voulais dire aux urgences de la maternité.
Même cela, elle ma fait croire même ca ca ...... :""""(

09:36 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2004

la fin est proche ...

la fin de notre histoire est proche,la fin de mon histoire est proche,  la fin de ce blog est proche.
Cela me fait peur . Et ensuite.....

05:22 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

la suite (8) des longs heures au telephones ...

Ce fut le temps également des tres long coup de téléphone, des longues déclaration d'amour. son discours etait bien rodé, tout etait nickel. des promesses de vie future a deux, des promesses d'enfants fait a deux, d'amour eternel, de miel de paradis commun.
Rien ne manquais, non vraiment rien. C'etait des 3 heures de tel par jour en moyenne, des textos des que l'on venait de se quitter, des petit jeu genre je te raccroche au nez et je pari sur le nombre de seconde qu'il se passe avant que tu rappelle, des tes bras me manque, des j'ai envie de to.
 
          Rien ne manquais.C'etait l'époque des tres longues déclaration et des grandes confidences et des lourd secret.
J'avais l'impréssion , que l'on pouvait tout se dire, et a l'époque je pensais que c'etait le cas, je pensais que c'etait pour la vie ( elle aussi me le fasait croire).
Je pensais que l'on avais le temps, le temps de se poser, de se connaitre , de se construire.
J'ai eu même droit a la scene de jalousie en direct au téléphone, quand je me suis arreté de parler brusquement au telephone au passage d'une fille ( il fgaut dire que je venait de voir passé une vraie joconde).
Elle m'en a fait une crise de jalousie, m'avouant qu'avant elle n'etait pas jalouse, mais la avec moi, elle le devenait, et que ca la rendez dingue, de savoir qu'une autre fille pouvait m'approcher, ou que même je pouvais la regarder.
On a été même jusqu'a se promettre fidélité a distance, de s'attendre, et de se dire si jamais .... il y avait un accident ....
Elle avait peur car je devais partir en corse , que je me fasse draguer par une jolie brune de la bas, et que je ne lui soit pas fidele, et que je l'oublie. Elle doit bien rire aujourd'hui ....
on a commencé a planifier notre premier rdv, et les suivant égelement.
 
je lui est écrit une lettre, pour la rassurer sur ce point, c'etait ma premiere.
Il y en a eu 3...
 

Virginie mon amour,

Tu ne liras ce mail qu'aujourd’hui, mais bon ce n'est pas grave..

Tu sais ce soir ( dimanche) en fait j'ai coupé mon portable. Non pas que je n'aie pas envie de te parler bien au contraire. Mais en fait, je n'ai pas trop le cœur a cela.

Je me pose des tas de questions, sur moi, sur toi, sur la vie en général. Je ressasse des mauvais souvenirs, des trucs qui me mine le moral.

 

Mon bébé cela na absolument rien a voir avec toi, je pense a mes grands-parents, a mes deux.... qui mon mis au monde, a mon frère qui ne va pas vivre encore bien longtemps. A toi a toi a toi. A ce sentiment qui me brûle depuis que je t’ai rencontré, au fait que je me sente seul loin de toi, au fait, que l’histoire que l’on est en train d’écrire est partie a la vitesse de la lumière. Je suis mort de peur, vraiment. J’ai fait des trucs nettement plus dangereux dans ma vie que de dire je t’aime a une fille, mais toi, (enfin ce n’est pas toi, qui me fait peur [en fait si] J !!) ben  j’ai peur. Je suis déjà tombé amoureux je te le cache pas, mais je me pose depuis que je te connais cette question : ai je déjà été heureux avec une fille ? Amoureux ? oui ! heureux ? je ne sais plus !

 

Vraiment je cherche. Les sentiments que je ressent en ce moment , me font peur, j’ai pas ressenti ça depuis des années, je ne sais même pas d’ailleurs si c’est pas la premières fois que c’est aussi fort ( en fait j’en suis certains) .

Chaque fois que je ferme les yeux, c’est toi que je vois, au boulot je ne pense qu’a toi ( enfin presque), des que je me pose , la première chose que je fais c’est de regardé mon portable, de regarder tes textos, de ré- écouté tes messages, de regarder ta photo. Cette inconnue qui fait tant battre mon cœur, me hante.

 

J’ai peur de te décevoir, de ne pas assez «  assuré » de ne pas être a la hauteur de tes attentes, de l’image que tu te fais de moi. Mon cœur va exploser a force de t’attendre, mais je te le cache pas notre premier rdv, ben j’ai une frousse monumentale !!!. je voudrais tant te combler, je voudrais tant de chose pour toi, que ça me rends malade rien qu’a l’idée de penser que je ne puis pas le faire, ou mal le faire, ou pas le faire du tout….

 

Je ne sais dans quel état je vais être quand je vais te voir. Tu sais virginie , j’ai l’air comme ça , déconneur, fringuant, volontaire etc. etc. , mais en fait je suis fragile. Peut être aussi fragile que toi. En y repesant ce soir, j’ai pas mal manqué d’amour dans ma jeunesse, et je cherche le moyen de rattraper le temps perdu. Souvent , plus jeune,  j’avais de grande période de solitude ( encore aujourd’hui même si je suis entouré, je me sens seul).

 

La seule chose que je ne souhaite pas , c’est que cela ne soit qu’un feux de paille, tu sais je ne sais pas si je pourrais m’en remettre. Je te l’ai déjà dis l’autre jour , même si de temps en temps j’embellie un peu les choses, la seule chose sur lequel JAMAIS je ne te mentirai, ce sont mes sentiments pour toi. IL sont réel , vrai, sincère, sans ombre. Tu sais je ne te forcerai jamais a faire quoi que ce soit, je te laisserai le temps pour tout, ( même si moi, il m’en faudra également , pour m’habituer a toi). Je ne veux pas que tu puisse imaginer, que j’ai pu te «  chasser » sur le web, et que une seule chose qui m’intéresse c’est te conquérir et tout ce qui va avec. C’est pas cela que je cherche, c’est pas cela que je veux, c’est pas cela que je te demande. J’voudrais construire avec toi , même si on habite loin l’un de l’autre , une relation qui n’est pas simplement qu’une passade, qui n’est pas qu’une histoire de drague, de cul ou de trucs dans le genre. La question que tu m’a posé l’autre jour ( de savoir si j’était vraiment sincère), ben j’y pense, et j’y repense.

Ce qui m’intéresse , ce qui me motive, c’est toi, toi.

 

Je sais pas si tu me suit dans mon raisonnement, je ne sais même pas moi, si il est clair et compréhensible. Je voulais simplement te l’écrire , pour te rassurer, pour me rassurer. Je ne sais plus quoi te dire d’autre que ça : je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime,  et je t’aime encore et encore.

 

Ne crois pas une seule seconde que je ne puisse pas être sincère avec toi, Ca ne sera jamais le cas. Ce mot la ( je t’aime) a énormément de valeur pour moi, et en y repensant , il a encore plus de valeur quand c’est a toi que je le dis

 

Si t’a des choses que tu ne comprends pas, n’hésite pas a m’en reparler, surtout fais le. Tu m’est précieuse , très précieuse. Si je le pouvais je mettrai le compteur de nos vie a zéro, et on repartirai de la ensemble, mais ce n’est pas le cas, ce qui tu a peu connaître en dehors de moi ( ou ce que j’ai pu connaître en dehors de toi) , c’est une autre histoire que la notre.

On ne pourra jamais effacer ce qui a pu se passer dans nos vies avant que l’on se connaisse, mais la chose que je peut te jurer , c’est que je ferai mon maximum pour te rendre heureuse a chaque fois que je le pourrais, sans aucune réserve. La seule chose que je sais , c’est qu’un nouvel eric a vu le jour avec toi,

 

Mon amour je suis peut être maladroit en t’écrivant tout ceci, mais on en reparlera très bientôt je l’espère. Ce soir c’est  rien que mon cœur qui parle, mon cerveau ça fait longtemps qu’il a baissé les bras. Et comme mon cœur n’est encombré que de toi en ce moment, ben je ne sais pas si tout ceci est vraiment très clair.

 

Passe une bonne journée, je t’embrasse sur tout ton être, sur ton cœur, sur ton âme.

 

Je t’aime , Eric,



05:18 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/10/2004

Ce dimanche ....

entre deux trains, je n'ai pas encore resisté a l'envie de composer son numéro.
La par suprise ou par pitié elle a finit par décrocher.
Un  coup de fil a ne faire semblant de rien, a parler comme si de rien n'etait de chose banales, simple, de sa vie, de sa nouvelle vie, des difficultées a se faire a son nouvel environement, au fait qu'elle soit seule, et qu'elle est plusieurs fois eu envie de peter un cable en se retrouvant seul le soir, sans amis , sans copains, sans famille. Qu'elle n'avait pas trop le moral. En fait je l'ai écouté se plaindre,
 
 Au bout d'un temps, elle me demanda comment j'allais, moi en connard superbe et genereux je lui répondis ouais ouais je vais bien.
Elle finit par me demander ce que je faisait entre deux trains, j'ai finit par lui expliqué, ( des motifs perso, je m'éttalerai pas ici, mais qui sont également tres pénible a passer également), je lui ai fait part de mon désir de tout quitté de quitté marseille de tout plaqué, pour eventuellement changé de taff, de monter a paris, de passera autres choses. elle me demanda mais qu'est ce qut va faire a paris tout seul, si seulement elle savais que si je monte c'est pour me rapprocher d'elle, même si cela ne sert a rien.
 
Devant mon explication du train ,elle me dis t'es quelqu'un de courageux, j'ai cru même entendre un " bébé"  dans une de ces phrases, mais bon ca doit etre encore un phanstasme de ma part... ou alors c'etait les bruits de la gare
 
Elle a bien remarqué que je cherchais mes mots, elle m'en a fait la remarque, elle m'a dis : tu cherche tes mots, ca fait longtemps que tu ma pas parlé, je n'ai su quoi répondre, seulement oui c'est vrai...
J'avais le coeur pret a explosé la voyant faire semblant de rien. J'avais envie qu'elle entame la discussion a propos  de tout ca, mais rien..
 
A la finale elle me dis pour racrocher, " bon je vais te quitter" a cette phrase j'ai répondu " once again" , elle a lourdement insité comme elle le sait le faire pour savoir ce que cela voulais dire, mais j'ai tenu bon et je n'ai rien dis...
 
Je ne sais pas si elle a finit par conmprendre ou si cela la fatigué mais au bout d'une minute ou deux elle ma répondu ok laisse tomber..
 
A ma phrase avant de racrocher, ben écoute en cas de besoin, si t'a envie , si t'a rien a faire n'hesite pas a m'appeller je serai toujours la pour toi, elle ma répondu c'est gentil je le ferais, mais pas si j'ai rien de mieux a faire, t'es pas un bouche trou, mais merci.
j'ai répondu t'a pas a me remercier, elle me répondis que si, si tu tu le mérite...
Mort de rire , je le mérite  .. MDR DE LOL !
Pourquoi je m'obstine comme cela a me faire du mal, je ne sais plus quoi croire, qui croire, quoi penser..
 

05:45 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook |

06/10/2004

Prends moi ....

Par peur j'ai gaché notre premier rendez vous, par peur de gacher même cela, j'ai réfléchi et reculer a temps, avant qu'il ne soit trop tard. par peur je me suis raccroché.
Par peur je vais faire de mon mieux, pour continuer. pourtant qu'est ce que j'aimerai qu'un soir ou un matin, tu vienne me prendre, que tu m'enporte dans un endroit ou je n'aurais plus mal, ou je ne pleurerai plus, ou je ne souffrirai plus.
viens prends moi, je t'attends, prends moi maintenant demain, prends moi dans tes bras, et ne me quitte plus. au moins je suis sur que toi, tu me sera fidele, au moins toi tu ne me lachera jamais, tu adoucira ma peine.
 
Fait que je ne mente plus aux autres, en leur disant ouais ouais je vais bien , je vais, ben non je vais pas ! Fait aussi que les gens comprennent que l'on peut mourrir par amour, que même si cela ne veut rien dire, que si elle ne le mérite pas c'est la seule solution qu'il reste. Que les gens acceptent et comprennent que quand tu sera avec moi, je ne serai plus seul, que la ou l'on ira, je ne pourrais qu'etre mieux.
 
Fait moi oublier, je t'en supplie, appaise moi, ne me laisse pas, ne me laisse plus gacher ma vie.
Prends moi, viens je t'attends .....

23:35 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vivre sans elle ....

Ce n'est qu'une succession de secondes de minutes d'heures qui passent sans elle. sans Amour, ou des canderel d'amour, sans envie, sans fou rire , sans elle.
Mon quotidien ? métro boulot, dodo , solo. Seul face a ma vie, Seul sans Elle. Meme si elle a joué avec moi, , même si elle ne ma jamais aimé. Même si c'est elle qui finalement ma " chassé" sur le net. Elle me manque, elle me manque, je donnerai je ne sais quoi, pour juste la voir une derniere fois, juste une fois pour qu'elle me crucifie en live, en me regardant dans les yeux, au moins la je pourrais au moins me défendre. tout serait plus acceptable que ce putain de mail de merde.
 
J'ai un gouffre en moi, Elle ne ma pas briser le coeur, elle me tout bonnement arraché et foutu au feu, sans sourciller, sans regrets . apres tout je n'etait pas le premier... Mais je l'aime encore malgré tout, je l'aime a m'en redre malade, je l'aime a en crever. Même si cela ne change rien et ne changera absolument rien. J'en suis conscient mais je l'attendrai, et l'aimerai jusqu'a la fin.
Je ne crois plus au pere noël, certes, mais simplement sur et certains aujourd'hui que je ne pourrais plus aimer un autre etre humain apres elle.
 
C'est la seule chose que je sais a ce jour , Alors a quoi bon ? J'attends simplement la fin du film, le générique et le mot fin ....!

23:20 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Who's next ? ....

.... who's next hein ? ..... hein ? virginie ?

22:57 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tout Me manque chez elle ......

Ses smileys, Ces points de suspensions, Ses connexcions sur le net, son rire, Ses tics, ses mimiques, ses expressions, sa voix, ses je t'aime ( même si avec tout ce que j'ai appris aujourd'hui je n'y crois plus du tout), ses silences, ses yeux, ses mains, sa bouche, son corps, son odeur, son coeur, la sonnerie spéciale de mon portable quand elle m'appellait.
Quel con je suis, de l'aimer malgré tout ce qui ma'rrive, de l'aimer encore aujourd'hui ...... 

22:53 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ecrire ....

Pour ne plus Sombrer, Pour ne plus perdre pieds, Pour ne pas oublier , pour ne pas l'oublier, Pour lui dire je t'aime une derniere fois ...
Et apres ? Et une fois tout ca terminé ?

22:37 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

re......

de retour,
brabouillé, fatigué, cafardeux, mais encore la. De retour.
En tout cas merci a ceux et celle qui ons pris de mes nouvelles, je vous fait de grosse bises.
      Quelques part ca fait plaisir de voir que l'on est pas forcement tout seul non plus. Donc, Physiquement ca peut aller merci ....

04:46 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |