14/10/2004

mon coeur a nu ..

dans le train de retour j'etait tres mal,
des que je suis arrivé a marseille un gros coup de cafard ma fait fondre en larmes comme un gamin...
Le lendemain au travail elle ma appellé , toujours aussi tendre,me disant qu'il n'y avait plus que 29 jours qui nous séparait , que cela passerai tres vite, qu'elle etait dingue de moi qu'elle m'aimais tres fort etc etc ...
De retour a mon domicile, j'ai ecrit la lettre qui va suivre et je lui ai envoyé .. jugez plutot ...


 

 

Virginie mon ange, 

 

Tu sais mon cœur cela fait longtemps que je voulais t’écrire une lettre pour mettre à plat tout un tas de chose, et notamment en ce qui concerne ce que je ressens pour toi. Cela fait quelques jours que j’essaye de trouver une tournure a cette lettre, pour qu’en la lisant, elle te transporte autant que je le suis à l’écrire, mais c’est assez dur de trouver les mots qui vont bien. ( ne te moque pas si je suis maladroit)

 

         Depuis que t’es rentrée dans ma vie par hasard, virginie tu as tout chamboulé dans, Depuis, tu es le centre de mon monde. Si cela a été aussi vite entre nous, même si je ne le sais que maintenant, c’est que j’étais prêt. Prêt a quoi ? Ben a re-tomber amoureux, à goûter à ce sentiment qui balaye tout sur son passage, et qui fait se sentir important, heureux, aimé,  vivant.

 

Avec toi je ressens tout ça, et bien plus encore. Quand j’ai fait ta connaissance, Cela faisait depuis quelques semaines, que je sentais qu’il me manquait un truc. Cela faisait quelques mois qu’au fond de moi, quelques chose n’allais pas !

 

Au début je mettais cela sur le compte de mon état général, de ma fatigue, de ma situation financière et professionnelle qui n’était pas très top. Je ne savais pas trop ce qui n’allait pas ma vie, moi ? Je n’en savais rien. La seule chose que je savais, c’est qu’il se passait un truc ! Quoi donc ? J’étais bien incapable de le dire, mais c’était la, et bien la. C’était la, ce sentiment ne faisait que grandir, grandir et grandir encore ! Mais qu’est ce que c’était au juste ? . Ben je n'en savais rien.

 

Au niveau santé ? Ça va de mieux en mieux même je dirais, au niveau travail ? C’est la même chose ( un vrai cdi ! Comme ça fait du bien) Au niveau amour ? Cela faisait longtemps que je ne me sentais plus transporté comme je le suis aujourd’hui. J’en avais grandement besoin, et tu es arrivé. Là, présente, prête à prendre  une place dans mon cœur, dans mon être, dans mon âme, laissé à l’abandon par le temps la vie et les servitudes. Et cette place tu la prise, sans que je t’offre de résistance, car je savais inconsciemment que c’était toi, toi, toi, toi  et encore toi.

 

En fait je me suis aperçu d’un truc, je peux bien te le dire maintenant, je suis tombé amoureux des que tu ma envoyé ta photo. Des que je t’ai vu j’ai eu un choc, c’est pour cela que ça ma fait drôle quand tu parlais de coup de foudre sur Internet, car c’est l’effet que cela ma fais..  Déjà lorsque je suis partie en Italie, je sentais que quelques chose était en train de passer, avec les textos que je t’ai envoyé je pense vu tes réponses que toi aussi.

Je peux pas te dire exactement ce que cela ma fait a pars un wouaaaawww, puis après on s’est parlé au téléphone, les textos, j’ai appris à te connaître et la ça a été «  pire » encore pire. Que dis je, encore meilleur! .

 

Virginie, tu es vraiment la femme de ma vie, de toute ma vie, celle pour laquelle je suis venu au monde, celle avec qui je me vois aller très loin dans la vie. Je t’aime comme j’ai JAMAIS aimé personne d’autres..

Tu me transporte, avec toi je suis bien, tu me fais rire, me rempli de tout ce genre de sentiment qui rende un homme heureux. Je ne conçois pas ma vie sans toi, sans ta voix, sans tes bras, sans ton sourire, sans tes yeux,  sans ton corps. Sans rien de tout ce qui est TOI ! . Je veux voir la vie a travers tes yeux, je veux des enfants de toi, je veux vieillir à tes cotés, je veux être heureux, grâce, avec et pour toi.

Je te veux, je te veux, Je te veux, je te veux, Je te veux, je te veux,  toi toute entière a moi, toute ma vie, toute notre vie. Je t’aime je t’aime, je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime, je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime, je t’aime je t’aime..

Depuis que je te connais, que je t’aime je ne suis plus le même, de te rencontrer c’est vraiment la meilleure chose qui me soit arrivé dans ma vie jusqu’a  ce jour. Et puis je t’ai enfin vu, enfin..

 

Tu sais c’était très important pour moi de faire le premier pas et de venir te voir en premier. Pourquoi ? Ben je ne saurais pas très bien te l’expliqué mais je le ressentais comme ça, et je te prie de croire que j’ai fait des pieds et des mains pour pouvoir me libérer, même juste  une heure, juste pour te voir, et pour en savoir plus Cela représentais et représente encore beaucoup de choses.

 

Ce trajet en train et le temps que je t’ai attendu à été la période la plus longue de toute ma vie. Je suis passé par toute les émotions en passant à l’instant ! .

Cet instant ou je se verrai pour la première fois. Et il arriva ! Enfin !

Certes il a été différents de ce que j’imaginais ou bien que j’attendais, mais après j’ai bien compris pourquoi, et  cela ma rassuré. Mais je n’ai eu qu’a regardé ton sourire, tes yeux quand je t’ai regardé dans les premières secondes pour me rendre compte de plein de choses. Quand tu ma aperçu, j’ai vu ton visage changé, s’éclairé, sourire devenir rouge. J’avais le cœur a 30000. Sur le moment ton accueil ma un peu refroidi et je me suis dis : Il y a un truc qui ne vas pas, puis après tes explications le lendemain, et tout ce qui a eu avant, ma bien fait comprendre que je me trompais.

Si je t’ai autant dévoré des yeux, autant regardé, autant de choses, c’était pour être sur. Sur de quoi ? Sur que je ne rêvais pas, sur que c’était TOI ! , Sur que tu m’aimais, sur de ne pas vivre un rêve, et peur d’un réveil brutal.

 

J’ai vécu un rêve c’est vrai pendant ce «  week end » Si un endroit sur terre que l’on peut qualifier de paradis, ben je suis fier et heureux d’y avoir été avec toi….

 

C’est pour cela que le départ et le retour a été si dur pour moi, j’avais pas envie de redescendre de mon paradis, de quitter mon ange de douceur et d’amour, pas envie de te quitter, pas envie de revenir à ma si triste réalité loin de toi. C’est clair, c’est vrai que j’ai pleuré en te quittant sur le quai de la gare, c’est clair que j’était pas bien dans le train, c’est évident que la nuit suivante et le lendemain, je n’avais pas le moral du tout et que j’ai pleuré.

Mais c’était des larmes a la fois de joie de bonheur et de tristesse

Mais aujourd’hui cela va nettement mieux, c’est vrai j’ai encore du vague a l’âme, en attendant notre prochaine rencontre.

Ce que je retiens de notre rencontre ? que du bonheur, sur la tête des canards que du bonheur 

Tout le plait chez toi ! Tout ! Quoi donc ? Tout !

Ta façon de parler, ta façon de marcher, de rire, de fumer, de dormir, de me tenir par la main, par la taille, de te blottir dans mes bras, tout ça et beaucoup d’autres choses encore.

 

Tes yeux : j’avais l’impression de me noyer dedans en te regardant, ton regard changé quand il croisé le mien, et ça me transporté de bonheur. Ta façon de me regarder quand je ne le faisais pas, ta façon de baisser les yeux quand je soutenais ton regard, ta façon de me dire je t’aime avec.

 Ta voix si chaude et réconfortante, ta voix quand tu me disais je t’aime, ta voix quand tu gémissait pendant que ….

Ta façon d’être, en général, ta douceur , ta façon de rougir pour un rien, ta douceur, ton optimisme ( même s’il cache pas mal de choses) . Ta façon de me tenir par la taille pour par la main dans la rue,  ta douceur et ta timidité, tout ce qui font que tu est une personne douce, attachante, aimante, rare, exceptionnelle.

Je ne te «  bade » pas virginie je fais simplement un constat clair , et honnête de ce que j’aime chez toi, et de ce que j’ai pu apercevoir de toi.

Tout me plait chez toi ! Tout !

 La personne et son intellect. T’es une fille très intelligente volontaire, droite, mure, et honnête. Tu déborde de sentiments, de tout ce qui font que tu peux ( et tu  rends déjà ) un homme heureux et fiers d’être à tes cotés, de partagé ta vie, de vivre avec toi et de t’aimer et d’être aimer par toi… etc. etc. etc. etc. …

La personne et son physique.

Tu veux que je te dise ? Tu me correspond entièrement physiquement, je t’ai regardé sous toute les coutures ( enfin ce que t’a bien voulu me laisser voir) tout ton corps me plais. Tes yeux, ta bouche ( au fait t’embrasse super bien tu sais) ton cou, ta gorge, tes seins, ta croupe , tes mains. Tout ton corps me plait, me fait envie, me fait tant de choses…. Chaque centimètres de ta peau me fait envie, je ne peux plus me passer d’elle, de sa texture de sa saveur.

Tu sais , si je n’ai pas osé te toucher comme je l’aurais du, ce n’est pas par honte, mais plutôt pour respecter ta pudeur, et tes peurs toute nouvelles d’aller trop loin pour la première fois. Ton  corps ma tellement fait de l’effet que cela ma bloqué. Te voir gémir, te cambrer,  de voir tout ton corps réagir sous mes caresses ( et le reste) ma ému au plus haut point. Je me suis tellement senti flatté que cela a eu l’effet inverse. Le fait que tu hésite et refuse de t’abandonner complètement ma également perturbé, mais je ne t’en veux pas , car   je sais très bien que la prochaine fois sera encore plus extraordinaire…

 

Je suis vraiment accro a toi virginie, je ne sais pas si je pourrais tenir longtemps si  loin de toi, je te veux près de moi vite très vite , le plus rapidement possible. Ma grand-mère ma dis un jour, lorsque tu rencontrera la vraie femme de ta vie, tout ton corps te donnera le signal, que c’est elle , et personne d’autre. Ce signal je l’ai reçu au plus profond de moi, des que je t’ai vu, des que je t’ai touché, des que tu ma embrassé.

Ma main sur le feu, je suis prêt a jurer que c’est toi, et que je t’aimerai toute ma vie durant.

Je ne te promettrai jamais la lune, on a plus l’age pour cela, mais je peux te promettre que je ferais de mon mieux, pour tout les jours de ta vie te rendre heureuse.

Je rêve déjà de ma vie avec toi, de notre vie ensemble, descends me rejoindre vite , très vite , virginie je t’aime trop pour vivre loin de toi, plus longtemps.

Je vais avoir un peu du temps de libre, et si tu le veux bien je vais m’occuper de te trouver tout ce dont tu a besoin pour faire le voyage a Marseille, et y venir t’installer, je vais prendre les choses en mains, car la tu a besoin d’un coup de main , et je vais faire de mon mieux la aussi ….

On trouvera toujours une solution ne t’inquiète pas ( et dire que c’est moi qui ose dire cela…)

Je ne veux plus perdre plus de temps que nécessaire pour que tu me rejoigne, ou que je remonte te joindre.

L’amour déplace les montagnes paraît-il ? Donc chiche ? Hein ? Chiche mon amour ?

Je ferais tout ce qui faudra, pour t’accueillir comme tu le mérite ma petite reine.

 

Tu sais , tout ceci n’est pas si facile a écrire que cela mon amour, mais je devais le faire, cela me permet de me rendre compte de choses.

De me rendre compte, que je ne veux pas te rater, car tu est Ma chance , mon étoile, mon mectoub, et que je remuerai  ciel et terre pour te conquérir et te  conserver. Tout ceci je te le redirai face à face, je le redirai à ta famille quand il le faudra, car j’ai envie de crier au monde entier l’amour que je te porte virginie.

Tu est mon âme sœur, l’autre partie de mon cœur, la femme que j’attendais, qu’il me fallait, la seule l’unique.

Viens virginie, j’ai besoin de toi, hier, aujourd’hui demain toute la vie, viens viens , viens mon amour viens.

 

Je t’aime aujourd’hui encore plus qu’hier et bien moins que demain ……….

 

Eric …..

 

 

 






00:22 Écrit par un mot ? .... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

c'est vraiment la plus belle lettre d'amour que j'ai pu lire jusqu'a present.
je serai prete a tuer pour qu'un mec m'écrive ceci.
et je serai déja dans ces bras.

Écrit par : hellene | 14/10/2004

:) :( je l'ai lu en entier les larmes aux yeux en me demendant comment aimer autant ? si c'est sa l'amour j'en suis loin tres loin...tu ma ft comprendre une grande partie de la vie ac cettte lettre et je t'en remercie...

Écrit par : mathy | 26/07/2005

waou j'en reste sans voix

Écrit par : hanna | 04/01/2006

Les commentaires sont fermés.